Éthique

L’HOMME DANS LE MIROIR de Dale WIMBROW


Quand tu marques un point dans la bataille de la vie

Et que le monde te fait le héros du jour,

Va te regarder dans un miroir

Et vois ce qu'en dis cet homme-Ià.

Car ce n'est ni ton père, ni ta mère, ni ta femme,

Dont tu dois attendre le jugement ;

Celui dont le verdict compte le plus dans ta vie,

C'est l’homme qui te regarde dans la glace.

Certains pensent peut-être que tu es un type sérieux.

Ils disent que tu es formidable.

Mais pour l'homme dans le miroir, tu n'es qu'un minable

Si tu ne peux pas le regarder droit dans les yeux.

C'est à lui que tu dois plaire, oublie tous les autres,

Car il t'accompagnera jusqu'à la fin de tes jours.

Et tu auras réussi l'épreuve la plus difficile

Si l'homme dans le miroir est ton ami.

Tu peux tromper le monde entier sur le sentier de la vie

Et te faire encourager au passage.

Mais ta récompense finale ne sera que larmes amères

Si tu as trahi l'homme dans le miroir. ◊

Beaucoup penseront que choisir l'éthique est si difficile dans le monde actuel que c'est en définitive un choix inhumain. Bien des personnes aujourd'hui sont dans des situations effectivement inhumaines de dureté, de fermeture, d'agressivité, d'incompréhension, d'absence d'écoute et de prise en considération de ce qu'elles peuvent apporter. Il suffît d'écouter les confidences amicales de ceux qui veulent bien se confier pour comprendre les prisons dans lesquelles beaucoup vivent. Mais à ceux-là, le message est clair : il y a la voie de la vie et la voie de la mort. Le passage de l'une à l'autre se fait par un processus dont le choix de l'éthique est la première étape, chez soi et chez l'autre.

L'éthique requiert du courage, plus généralement être homme requiert du courage et même parfois de l'héroïsme, dans la discrétion, au sein du triomphe apparent des égoïsmes.

Pour certains, choisir l'éthique sera le simple acte de courage au quotidien de ne pas céder aux tentations de facilité. Il n'y aura pas un fort courant à remonter, juste tenir bon dans les circonstances normales. Ces personnes peuvent sous-estimer l'importance de la question éthique. Qu'elles soient cependant encouragées à se comporter comme les gardiens d'un trésor précieux, tâche essentielle même en temps de paix relative.

D'autres, plus nombreux peut-être, auront à remonter à contre-courant. Le premier pas est le plus difficile. Ce premier pas a déjà une incidence sur le système qui les entoure et qui peut leur paraître étouffant. Il comporte des risques. Le deuxième pas est souvent plus facile : des regards étonnés montrent déjà de la sympathie. Dans le troisième pas, on n'est plus seul. Après, on pense surtout à la tâche à accomplir, tout en voulant partager le trésor.

Le destin de l'homme est dans nos mains à chacun : vers la servitude ou l'espérance.

L'éthique est la clé de l’espérance. 


Les cinq fondements de l'éthique

1. Finalité : Je respecte mes valeurs. Je laisse ma conscience me guider. Quoi qu'il arrive, je peux toujours me regarder dans un miroir, droit dans les yeux, et être content de moi.


2. Fierté : Je suis fier de moi. Je n'ai pas besoin d'être accepté par les autres pour me sentir important. Mon amour-propre est équilibré : mes décisions ne sont pas dictées par mon moi intérieur ni par mon désir d'être accepté.


3. Foi et patience : Je suis convaincu que les choses finiront par s'arranger. Je n'ai pas besoin que tout arrive tout de suite. Je suis en paix avec ce qui m'arrive.


4. Fermeté : Je reste fidèle à mes valeurs, surtout quand cela ne semble pas opportun. Mon comportement est conforme à mes intentions. Comme l'a dit Churchill : II ne faut jamais, jamais, jamais, jamais abandonner !


5. Faculté de distanciation : Je prends le temps de commencer chaque journée dans un état d'esprit réfléchi. Cela m'aide à faire le point et me permet d'écouter mon être intérieur et de voir les choses plus clairement.


Copyright © 2007/2018 - Académie Française du Chocolat et de la Confiserie - Tous droits réservés